Comment bien utiliser un véhicule hybride diesel ?

Si la technologie Hybrid4 arrive à réduire de 30 % la consommation, par rapport à un modèle diesel équivalent, le conducteur a une influence non négligeable sur le résultat final. Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de son véhicule hybride diesel.

« Le meilleur conseil que l’on puisse donner est de rester sur le mode « Auto », annonce en préambule Bernard Swoboda, maître-expert en consommation chez PSA Peugeot Citroën. « Ce mode de fonctionnement est celui qui offre le meilleur rendement. C’est d’ailleurs celui qui est activé par défaut au démarrage du véhicule », souligne notre interlocuteur. Le conducteur a la possibilité de sélectionner d’autres modes, en particulier le mode « ZEV » (Zero Emission Vehicle). Il peut ainsi se garer en silence ou traverser un centre-ville sans émettre la moindre pollution. Mais, contrairement à une idée reçue, forcer le roulage en mode électrique n’est pas forcément une bonne idée. « En choisissant ce mode, on va vider assez rapidement la batterie, Et pour la recharger, on va devoir solliciter le moteur thermique qui va alors surconsommer pour procurer l’énergie nécessaire ». explique Bernard Swoboda.

Privilégier une recharge de la batterie lors des décélérations

L’idéal est de rester sur le mode « Auto » et de lever le pied dans les descentes ou avant d’arriver à un feu rouge. « On profite alors de l’énergie cinétique du véhicule, qui est reconvertie en énergie électrique et vient recharger la batterie », poursuit notre expert. Et quand on freine, c’est pareil ? Pas tout à fait… « On parle de récupération d’énergie au freinage, mais c’est une erreur de vocabulaire », tempère Bernard Swoboda. « Quand le conducteur active les freins, il provoque une augmentation de température qui se dissipe ensuite sans pouvoir être récupérée. C’est de l’énergie perdue. Voici la raison pour laquelle il vaut mieux anticiper sur le trafic et éviter un maximum de toucher à la pédale de frein. Quand on a pris l’habitude de rouler en Hybrid4, on se rend compte qu’il suffit de lever le pied pour décélérer, grâce au frein moteur dans le trafic urbain. Et pendant ce temps, on recharge la batterie ».  .

Accélérer franchement pour pouvoir rouler en électrique

Cela peut paraître paradoxal, mais pour pouvoir profiter du mode « ZEV », la meilleure solution est d’accélérer franchement. « N’hésitez pas à appuyer sur l’accélérateur pour atteindre rapidement 45 à 50 km/h », indique Bernard Swoboda. « C’est quand le moteur est bien chargé qu’il atteint le meilleur rendement. Ensuite, il suffit de lever le pied d’un coup sec. L’électronique de bord va alors faire le nécessaire pour basculer sur le mode électrique. En revanche, il ne faut pas rouler de façon saccadée, ce qui aura pour effet d’augmenter la consommation ».

Conduire en gardant un œil sur le compteur de puissance

Une autre méthode consiste aussi à se référer au compteur de gauche, qui exprime en pourcentage la puissance. « L’idéal est d’être très léger sur la pédale d’accélérateur, de la caresser presque pour rester dans une plage de 0 à 20 % », explique Bernard Swoboda. « On se trouve alors dans la zone Eco. Quand l’aiguille est en-dessous de 0 %, on recharge la batterie », conclut cet expert. Avec un peu de finesse, on peut optimiser la consommation de son véhicule Hybrid4 et rouler un peu plus longtemps en mode électrique. Mais, cela est vrai si on fait surtout de la ville. Sur route et autoroute, la technologie hybride diesel a moins d’impact.

Encadré

Consommation : tout dépend du pilote

Lors des derniers roulages, avant la production en série, un expert de PSA Peugeot Citroën a réussi à traverser la France au volant d’une Peugeot 3008 Hybrid4 et à descendre la consommation à 3,9 L/100 km. Et ce, malgré des parcours très variés et une moyenne très honorable. Cette valeur très basse, proche de la consommation enregistrée à l’homologation de la première version (3,8 L/100 km) prouve bien que le conducteur a une influence sur les résultats.

Des conseils d’éco conduite pour les clients

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre concessionnaire qui vous expliquera le fonctionnement d’un modèle Hybrid4 et vous donnera les meilleurs conseils d’utilisation ou à visionner le tutoriel en ligne 

11 commentaires
Guillaume PORCHER le 9 janvier 2014 à 13 h 07 min

En 2 mots : Pulse & Glide
= 1 technique d’éco-conduite bien connue des conducteurs de Prius, testée & approuvée par qlq ayatollah de l’éco-conduite y compris au volant de véhicule non hybride (même si moins pertinent du fait de la non récupération d’énergie à la décélération).
Vive le futur, exclusivement en version hybride & électrique! ;-)

Francois G le 27 mars 2014 à 11 h 34 min

Roulant avec un 3008 h4 depuis un an et totalisant maintenant près de 45000 kms, les conso annoncées ne sont pas vraiment au rdv….les 3.8L annoncés sont loin, tres loin (a part sur un banc a roulant en l’homologuant).
Sur autoroute, (moteur hybride désacouplé a partir de 120 km/h!!) on se retrouve avec un 2.0 HDI de 163 cv (ok c’est bien) mais avec un surpoids de pres de 300 kilos.
Mon c4 picasso precedent consommait presque 2l de moins. sur meme trajet.
La moyenne est de 6l/100 environ et sur long trajet d’autoroute on approche les 8l au 100, la ou une prius sur les meme trajet tombe a 6,3l (verifié sur notre parc de véhicules)
Le fonctionnement est bien pensé mais je pense sorti trop vite et pas assez abouti.
Il aurait peut être mieux attendre et s’pprocher d’une technologie plus optimisée comme la golf GTE ou audi e-tron. ( a prix quasi équivalent)

MArtial B le 5 août 2014 à 7 h 42 min

Les véhicules HY quelque soit la marque ne sont pas efficace sur des trajet autoroutiers. Tous véhicules HY ou pas voit sa consommation augmenter au-delà de 120Km/H. Si dans votre exemple la PRIUS consomme moins c’est tout simplement parce qu’elle est moins lourde, meilleur aérodynamique comparé au 3008, Pneumatique certainement plus étroit aussi. Réduisez votre vitesse à 118 ou 120 compteur et vous devriez observer une baisse de consommation non négligeable. Si de surcroit vous réglez votre consigne de température de climatisation maximum à 3° de moins que la température extérieure, alors vous observerez un gain supplémentaire.

Thierry le 2 septembre 2014 à 6 h 25 min

Martial,

Je suis d’accord avec vous concernant l’utilité de l’HY4 en cycle autoroutier mais alors quel est l’inerêt d’avoir « hybridé » un véhicule diesel si l’on ne peut faire baisser ça consommation qu’en ville ? Chacun sait qu’un moteur diesel n’est pas à son aise en cycle urbain. Il eu été souhaitable de centrer nos effort sur une motorisation essence tel que la Prius et tel qu’il semble s’en profiler dans un avenir proche ? Amha, l’HY4 Diesel est une erreur économique pour PSA tant que pour le client. Avec la chasse au CO2 et au NOx, l’avenir est plutôt aux petites motorisation essence comme la gamme EBx surtout que l’on sait que c’est les cycles urbains qui sont les plus grands générateur de particule.

bouhedli le 6 juillet 2014 à 3 h 46 min

Excellent article merci et bonne continuation

fassl le 5 août 2014 à 9 h 12 min

bonne explication franche.

Bobalski le 7 août 2014 à 8 h 26 min

Les conseils de conduite sont certes intéressants mais ils valent aussi pour les véhicules thermiques, tout au moins à ma connaissance pour les essences puisque lever le pied (sur le bon rapport) permet de décélérer en économisant les freins ET l’essence par le biais de la coupure d’injection. Il faut peut-être plutôt préciser que les véhicules propulsés électriquement (totalement ou en partie) sont d’autant plus économique si ils sont utilisés en parcours urbain. A plus forte raison si ils ne sont pas conçu pour çà à la base, pour rebondir sur la comparaison aéro avec une Prius.

Le Hégarat le 7 août 2014 à 9 h 39 min

Bilan énergétique/environnemental des véhicules hybride, électrique et classique, prenant en compte l’intégralité du cycle de vie et non pas uniquement la phase d’utilisation, est-il disponible ?

Mansari le 30 août 2014 à 8 h 56 min

Je roule en C4 1.6 hdi 2006
en mixte je tourne à 5.3l
et autoroute 5.6l vitesse moyenne 128 kmh + clim 7° de différence température éxtérieur.nickel

Christophe le 12 septembre 2014 à 19 h 36 min

Vous comparez un moteur 1.6 HDI qui ne doit pas dépasser les 110ch avec celui de la HY4 qui atteint les 200ch, ce n’est pas du tout le même confort de conduite et encore moins le même plaisir quand il faut doubler. avec presque le double de chevaux, l’HY4 consomme 0.5L de plus ce qui n’est rien comparé au véhicule peugeot équipé du diesel 2.0L 150ch.
Il faut comparer ce qui est comparable et la remarque est la même pour la comparaison avec une prius qui ne dépasse pas les 136ch en puissance cumulé !

Jean le 6 juillet 2016 à 8 h 52 min

Je vous remercie pour ces précieux conseils ! Même si je n’utilise pas encore un véhicule, je vais en prendre note !

Ajouter un commentaire

* champs obligatoires